Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 10:07

Les Macarons, ces petits gâteaux à la fois mous et croquants...

Pas les gateaux achetés chez Pierre Hermé ou Ladurée, noooooooon! Mais le macaron historique, le classique, l'original. En effet, avant de s'unir deux à deux, ce petit gâteau à base d'amandes, de sucre et de blancs d'oeufs, croquant à l'extérieur et moelleux à l'intérieur se présentait tout seul. Comme un grand! Sans colorant, ni parfum ajoutés ! J'adore cette simplicité. Mon premier macaron sera historique !

 

Bien souvent, j'ai entendu dire qu'il était difficile de les réaliser. De nombreux ustensiles dont on ne servira jamais plus sont, paraît-il indispensables : poche à douille, thermomètre, four dernier cri. Dans mon studio avec mon petit coin cuisine, cela risque d’être difficile de faire de jolis macarons. D'autant plus pour moi, qui a dû essayer trois fois avant d'arriver à cuisiner des cookies présentables et bons.

 

Et pourtant... j'aime les défis. Sans ustensiles superflus, mais avec les ingrédients nécessaires, je me suis armée de courage et d'une recette pas trop compliquée.

 

Voici la recette sélectionnée dans Le Larousse de la cuisine saine et gourmande :

200 g de poudre d’amandes

120 g de sucre glace

4 blancs d’œuf

1 c à café de Miel liquide

 

Allez c'est parti. Les courses sont faites. Les ingrédients attendent sur la table. pate-macaron.jpgReste plus qu'à se lancer...

Mélanger poudre d’amandes, sucre glace et miel. Battre à la fourchette deux blancs d’œuf jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Euh tu crois que cela suffit ainsi ? Je continue à battre ? Non, non, cela devrait aller.

Incorporer dans le mélange. Je vous avoue déjà ma première faute. J'ai mis deux paquets de poudre d'amandes en entier, ce qui a fait un total de 240 g. Donc clairement il y avait trop d'amandes. 40 g en plus. Peu importe, on continue vaille que vaille.

 

Faire chauffer le four th 160°C. Facile ! Je peux tourner un bouton sans trop me poser de questions.

 

Battre les deux autres blancs d’œuf en neige. Incorporer délicatement à la pâte.

 

 

 

 

Former avec une poche à douille ou par défaut avec deux cuillères les macarons sur des plaques recouvertes de papier cuisson (j’ai utilisé du papier aluminium à la place). Dans la recette, il est conseillé d'aplatir les boules de pâte avec le dos d'une cuillère humide, ce que j'avoue ne pas avoir fait. Bouuuuuuh pas bien... Et puis quand on voit les formes de pâte qui ne ressemblent pas à des boules du tout, déjà on sent que le résultat ne sera pas très esthétique.


 

 

Faire cuire entre 15 et 20 min. Mon four étant minuscule, j'ai dû faire trois fournées. A chaque fois, j'ai fait cuire 15-16 min. Franchement pas besoin de 20 minutes de cuisson. Mais comme chaque four est différent, il faut vérifier que les gâteaux ont légèrement changé de couleur avant de les sortir.

 

A la sortie du four, les macarons ressemblent à de simples gâteaux comme des langues de chat à l'amande ou des biscuits à la noix de coco. Donc visuellement mon premier essai est raté. Cependant, gustativement, on a pu entendre des "mmmmmh", des "oh, c'est bon!". Donc on peut en conclure que c'est bon mais pas beau ! Je me vengerai...macaronsfinis.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Lili, la Freudreuse
  • Lili, la Freudreuse
  • : De l'écriture, de la réflexion et un soupçon de légèreté pour un plat qui se mange à toute heure de la journée
  • Contact

Recherche

Catégories