Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 18:33

Mais quelle déception ! Il faut dire que mes attentes étaient très grandes. J'ai été franchement pas comblée. J'ai payé ma place 54€, une place située sur le pourtour. L'ouvreuse a rassuré en expliquant que le pourtour permet de bien voir la scène. Elle a raison, surtout pour les concerts classiques que propose d'habitude la salle Gaveau. Mais la mise en scène propose trois lieux : l'avant-scène, le fond de scène et l'étage au-dessus du fond de scène. Les passages à l'étage se résumaient pour moi à ne voir que des pieds. Si je me penchais, j'arrivais à peine à voir des mollets. Donc j'ai raté une petite partie du spectacle.

La mise en scène de Ladislas Chollat est très inventive. Il utilise la salle dans son ensemble. Les musiciens sont dans les loges les plus proches de la scène. Pour les scènes de marché, les comédiens viennent du fond de la salle, passent entre les spectateurs. Les changements de lieux se caractérisent par quelques accessoires : une rambarde, une voile, des foulards... La scénographie utilise la vidéo mais tout ce qui était diffusé sur le haut de la scène n'était pas visible de ma place. J'ai trouvé aussi très ingénieux la sortie par une trappe sous la scène. C'est dynamique.

Maintenant qu'on a parlé de ce qu'on peut voir, parlons de ce qu'on peut entendre ! C'est une comédie musicale, donc après la comédie, parlons du côté musical. C'est une salle de musique classique. Donc, elle est étudiée pour que le son se diffuse bien. Alors pourquoi avoir mis des micros aux chanteurs ? Les musiciens étant en live, il n'y a pas de nécessité d'amplifier les chants. Surtout que c'est très mal fait. J'ai grimacé tellement le son était désagréable. En plus d'une mauvaise gestion du son, j'ai trouvé que la version française des chansons n'est pas toujours jolie. Le français est rythmé par des sons comme é, er ou an ou hein. Ce n'est pas toujours joli quand ce son est amplifié. Encore des grimaces. Quand je regarde des extraits vidéos sur youtube, je trouve le rendu plus beau que sur scène. Peut-être qu'ils auraient mieux fait d'en faire un film !

Bon malgré ces désagréments, j'ai bien suivi l'histoire de jeune orphelin qui apprend à dire non. Il réclame plus de nourriture, puis refuse sa punition. On essaie de le vendre à un croque-mort mais il s'enfuie encore et se retrouve à la rue. Il fait la connaissance de Dickens dit Kens qui va le faire rencontrer Fagin. Fagin gère une petite troupe d'enfants voleurs et il les nourrit, les habille et leur fournit un toit. Mais tout filou qu'il est, il sait bien conserver son butin. Oliver Twist ne veut pas voler. Quand il se fait choper par la police avec la bourse qu'a volé Kens, il fait tout pour se défendre. Une famille va le défendre et le recueillir. Cependant, on n'échappe pas facilement à une bande de caïds.

Les comédiens et chanteurs se débrouillent bien. Ma préférence se situe pourtant dans les chorégraphies. Les moments de danse en troupe sont vraiment superbes. Pour moi, c'est le plus beau du spectacle. Des jolis moments ! En fait vous pouvez économiser des sous et regarder les vidéos sur internet, plutôt que de payer et rien voir et grimacer parce que le son vous agresse...

Partager cet article

Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lili, la Freudreuse
  • Lili, la Freudreuse
  • : De l'écriture, de la réflexion et un soupçon de légèreté pour un plat qui se mange à toute heure de la journée
  • Contact

Recherche

Catégories