Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 17:14

http://www.trinidad-g.com/dossiers/1328547884/affichemauditkarmabd.jpgMaudit Karma est à l'origine un roman de David Safier. Trinidad a lu en espagnol ce roman publié en premier en allemand. Elle le joue en français et une amie italienne envisage de le monter en italien. Un spectacle européen, semble-t-il. Trinidad a adapté ce texte de plus de 300 pages en une pièce de 60 pages. 

 

C'est l'histoire de Kim Lange, une présentatrice vedette de la télévision allemande. Elle va nous raconter sa mort et ses différentes réincarnations. Kim Lange incarne la femme ambitieuse qui sacrifie sa vie de famille pour le succès dans son travail. Sa mort survient le jour où elle reçoit une récompense pour son travail d'animatrice de talk-show. Elle rencontre Boudda qui lui indique que son mauvais karma l'empêche d'être réincarné en humain. Ses réincarnations multiples vont la pousser à obtenir du bon karma.

 

Trinidad concentre l'histoire sur la mort et les réincarnations et par conséquent sur les états d'âme de Kim Lange. La pièce est un spectacle seule-en-scène. Pour les échanges avec d'autres personnages, le metteur en scène a opté pour l'utilisation de voix off d'homme enregistrés et de jeux de lumière. Elle incarne les voix féminies : sa fille et sa rivale auprès de son mari. Trinidad, comme dans ses spectacles précédents, est énergique et dynamique. 

 

Le spectacle met du temps à démarrer. Le temps de poser les personnages et l'histoire. Le temps d'arriver aux réincarnations. Parfois, je me dis que si le spectacle avait démarré sur les réincarnations, cela aurait resserré le spectacle sur le coeur de l'histoire. C'est ce passage le plus drôle. Kim Lange dans le corps d'insectes et de rongeurs. Ses interactions avec les autres animaux. Ses rencontres. Les rires ont commencé à se faire entendre dans la salle à partir des interprétations par Trinidad de tous ces animaux. Elle nous entraîne dans de nouveaux mondes. 

 

Le bilan reste pourtant mitigé. Le rire est là, la morale finale aussi. Mais 1h20 de spectacle pour raconter l'histoire d'un roman c'est pas simple, ca donne quelques longueurs, quelques raccourcis. La mise en scène avec des voix off et des jolies lumières rend la pièce très vivante et dynamique. Mais cela reste un spectacle moins marquant que La Conversion de la Cigogne où Trinidad proposait ses propres textes et nous emmenait dans son propre univers. Cela reste un spectacle intéressant à découvrir.

 

Maudit Karma

Du 7 au 28 juillet 2012 à 13h50

Théâtre le Cabestan

Avignon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Lili, la Freudreuse
  • Lili, la Freudreuse
  • : De l'écriture, de la réflexion et un soupçon de légèreté pour un plat qui se mange à toute heure de la journée
  • Contact

Recherche

Catégories