Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 14:08

J'ai eu envie de voir ce film pour le duo d'acteurs Omar Sy et James Thiérrée. Les deux acteurs sont formidables dans ce film.

Ce film est présenté comme un biopic mais en écoutant différentes interviews d'Omar Sy, j'ai appris que le film prenait plusieurs libertés par rapport à l'histoire de Chocolat. Un exemple : dans l'histoire vraie, le duo Footit et Chocolat a été formé par un directeur du cirque. Dans le film, le clown Footit va démarcher Chocolat et lui propose un numéro de clown. Il va écrire les sketchs et le former aux particularités du clown. C'est un exemple parmi tant d'autres sur les libertés que le scénario prend avec la réalité. Mais cet exemple est le plus gênant car cela change profondément la relation des deux clowns. On peut comprendre que Footit lui dise "je t'ai tout appris", si quelque scènes plus tôt on voit l'apprentissage de Chocolat. D'autres exemples

Chocolat en arrivant à Paris va être encore plus joueur et flambeur. Il va s'acheter une voiture, dépenser tous ses cachets en boissons, drogues et jeux d'argent. Il est également un charmeur. Il reste ambitieux et veut faire du théâtre. On ne comprend pas bien où tout cela va nous mener. En réalité à vouloir nous sensibiliser sur le statut d'un homme noir de la fin du XIXème siècle cela donne un film beau mais froid. Je n'ai pas été émue, juste parfois touchée ou amusée.

Au delà des choix de scénario, le film manque de tenue. Sans dévoiler la fin, je suis sortie du film avec une impression de film non fini. Il y a une ellipse qui n'apporte rien et qui ne sert à rien. Des soucis de montage trop facile et pas assez travaillé. Les images et les scènes de cirque sont superbes. Cela laisse une impression d'un film militant se servant du personnage de Chocolat pour nous parler de l'homme noir, sans respect de la vraie vie de Chocolat et sans émotion.

Partager cet article

Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lili, la Freudreuse
  • Lili, la Freudreuse
  • : De l'écriture, de la réflexion et un soupçon de légèreté pour un plat qui se mange à toute heure de la journée
  • Contact

Recherche

Catégories