Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 21:32

Ingrédients (pour 8 personnes) :

- 4 bananes
- 1 ananas
- 1 mangue bien mûre
- 4 kiwis
- 2 grosses oranges
- 2 pommes golden
- - 1 bâton de vanille
- 15 cl de sirop de grenadine
- 100 g de sucre en poudre
- 1 L d'eau

Préparation :

  • Pelez et coupez tous les fruits en morceaux et mettez-les dans un grand saladier. Oh punaise... C'est long... Mais c'est bon
  • Faites votre jus en mélangeant dans un pichet le sirop, le sucre et l'eau. Oh mais c'est beau tout ça ! Je fais tourner mon jus et c'est joli !
  • Versez ce mélange sur vos fruits, ajoutez l'intérieur du bâton de vanille.
  • Mettez au réfrigérateur minimum 2 h. Plus vous la laisserez au frais, meilleure sera votre salade de fruits frais!.
Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Gastronomie
commenter cet article
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 17:49

Ce restaurant propose de la cuisine traditionnelle française. En entrée, mon compagnon a choisi une assiette du sud-ouest avec un très bon foie gras et de la charcuterie. J'ai goûté un risotto aux Saint jacques. C'était tellement bon que j'aurai voulu que ce soit mon plat principal. En plat principal, nous avions choisi tous les deux du canard. Lui, une cuisse et moi un magret. Nous avions le même accompagnement des pommes de terre en tranches frites et des courgettes. La différence se situe en la présence de sauce au miel dans mon assiette alors que la sienne n'avait aucune sauce. J'ai trouvé mon assiette assez bonne mais trop copieuse. J'ai donné la moitié de ma viande à mon compagnon. Surtout les morceaux de magret qui me semblaient pas assez cuits. Lui, il n'a pas trouvé sa viande exceptionnelle. Nous avons pris un dessert, moi du fromage blanc avec du miel et lui des profiteroles. C'étaient plutôt bons. J'ai choisi un verre de vin rouge pour accompagner le repas et le breuvage était vraiment à mon goût. Le bilan est correct. Le service était bien. Le repas sympa. La déco plutôt rétro avec pierres et poutres apparentes. Mais finalement le meilleur dans mon menu à 24€ était l'entrée, le risotto était délicieux.

L'Encrier
55 rue Traversière
75012 Paris
Téléphone : 01 44 64 08 16

Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Gastronomie
commenter cet article
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 22:49

Ingrédients : Pour 4 personnes

  • 800 g de pomme de terre
  • 400 g d'oignons émincés (oignons roses de Roscoff)
  • 160 g de bacon
  • 8 cuillères à soupe de crème fraîche à 5%
  • 12 cl de vin blanc sec
  • 1 gousse d'ail
  • 240 g de reblochon
  • sel, poivre

Recette

  1. Éplucher et couper en morceaux les pommes de terre. J'ai coupé en deux puis encore en deux et encore en morceaux. Mettre les pommes de terre dans une casserole, recouvrir d'eau et compter 20 min de cuisson à partir de l'ébullition.
  2. Faire revenir dans une sauteuse les oignons avec un petit peu d'huile d'olive.
  3. Couper le bacon en forme de lardons. Ajouter le aux oignons.
  4. Ajouter la crème à 5% de matière grasse.
  5. Mélanger à feu doux.
  6. Verser le vin blanc.
  7. Saler, poivrer selon votre goût. Continuer la cuisson une minute.
  8. Préchauffer votre four à 180°C.
  9. Ajouter les pommes de terre cuites dans la sauteuse et mélanger avec précaution. Laisser quelques minutes à feu très doux.
  10. Frotter le plat de cuisson avec de l'ail.
  11. Verser l'ensemble dans le plat. Recouvrer de reblochon coupé en morceaux.
  12. Enfourner dix ou quinze minutes à 180°C.
Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Gastronomie
commenter cet article
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 22:53

Pour 2 personnes

Ingrédients :

  • 400 g d’aiguillettes de canard (ou du magret coupé en morceaux)
  • 5 c. à soupe de crème fraîche
  • 2 c à soupe de vinaigre balsamique
  • 4 c à soupe de sucre
  • huile, sel et poivre

Préparation :

  1. Dans une poêle huilée, faites saisir les aiguillettes de chaque côté. Réservez.
  2. Dans la même poêle, réduisez le feu et sur feu doux, ajoutez la crème fraîche, le sucre et le vinaigre balsamique. Mélangez et faites cuire quelques minutes. Remettez les aiguillettes 2 minutes pour qu'elles macèrent dans la sauce. Enlevez-les et réservez de nouveau au chaud. Je ne savais pas comment je pouvais réserver la viande au chaud, je l'ai simplement mis dans un plat en attendant.
  3. Laissez réduire la sauce en laissant cuire et en épaississant. J'ai changé de poêle pour que la sauce réduise pendant ce temps là j'ai réchauffé des haricots verts et au four chauffaient des pommes noisettes. Et la cuisson des canards comme la sauce étaient délicieuses. Un régal.
Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Gastronomie
commenter cet article
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 22:40

Comme ce restaurant est dans ma rue, je passe souvent devant. Très souvent. Et franchement j'ai longtemps eu envie d'y aller. Je trouvais le décor superbe, ambiance Belle époque.

Et le décor est vraiment beau. Le fond de la salle est composé de vitraux avec des volutes. Les fauteuils recouverts de velours rouges sont confortables et élégants. Deux nappes blanches sur chaque table avec en simple décoration un soliloque contenant une rose fraîche.

Maintenant il fallait que la cuisine suive. Et je trouve que le rapport qualité-prix est tout à fait correct. J'ai choisi un menu plus cher que mon chéri. La différence s'est surtout ressentie dans l'entrée. J'ai dégusté un foie gras accompagné de gelée de Monbazillac. C'est surprenant cette gelée. La gelée fond dans la bouche et d'un coup on ressent l'alcool. En plat, j'ai choisi un boeuf bourguignon accompagné de purée et d'une galette de brocoli. Tout était fondant et vraiment très bon. En dessert, j'ai choisi une pana cotta avec des smarties. Ca aussi c'était sympa. Nous avons pris un verre de vin rouge pour accompagner le plat. Un Bordeaux tout à fait approprié pour accompagner le plat. Mon chéri avait pris en plat du filet mignon. J'ai goûté un petit morceau et là encore la viande était fondante. En dessert il avait choisi du fromage blanc. Un menu à 25€ et l'autre à 34€. Un restaurant fort sympathique et à mon avis idéal pour un tête-à-tête en amoureux.

Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Gastronomie
commenter cet article
17 août 2014 7 17 /08 /août /2014 23:54

Ingrédients

1 verre à moutarde de cerneaux de noix (80 g)
2 verres à moutarde de farine (200 g)
1 sachet de levure chimique
3 œufs
1/2 verre à moutarde de crème liquide (10 cl)
1/2 verre à moutarde d'huile (10 cl)
2 verres à moutarde de mimolette râpée (100 g)
1 Boursin à l'ail et aux fines herbes
un peu de sel

Préparation

1. Fais chauffer le four à 180 °C. Casse les noix en petits morceaux avec les doigts.

2. Mélange la farine avec la levure dans un bol. Casse les œufs et mélange-les avec la crème dans un autre bol. Verses-y petit à petit la farine tout en remuant. Quand tout est bien mélangé, ajoute l'huile et mélange encore. Au moment où on mélange avec l'huile, c'est pas très ragoutant.... C'est même pas simple du tout. On a l'impression que l'huile ne s'insère pas bien dans la mixture.

3. Ajoute du sel. Ajoute enfin la mimolette râpée, le Boursin émietté et les noix. Mélange le tout. Si comme moi, vous ne trouvez pas de la mimolette déjà râpée, suffit de râper avec un robot. Et là le mélange avait un air beaucoup plus appétissant.

4. Verse la pâte dans un moule à cake anti-adhésif. Mets le moule dans le four 40 minutes. Sors le cake du four. Sors le cake du four et laisse le refroidir quelques minutes. Là mon équipement laisse à désirer, mon moule n'est pas anti-adhésif. Alors j'ai beurré mon moule. Et j'avoue que j'ai transporté le cake dans son moule et je n'ai pas démoulé de suite. J'aurai mieux fait car les morceaux n'étaient pas très beaux à la découpe.

5. Pose une assiette sur le cake et retourne le pour démoule, puis remets à l'endroit. C'est prêt !

Recette extraite de Les Recettes de Rémy, tout le monde peut cuisiner. Hachette.

Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Gastronomie
commenter cet article
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 19:51

La place de la Contrescarpe est un des lieux connus du 5ème arrondissement, avec bien sûr la rue Mouffetard. Dans ce quartier touristique, on trouve un grand nombre de restaurants, avec du bon et du très mauvais. Sur la place de la Contrescarpe, j'ai testé un restaurant italien qui ne mérite pas un article, c'est très bas de gamme. J'ai également goûté le Delmas Diner. La version américaine du Delmas, des hamburgers très goûteux mais plutôt onéreux.

Ce midi, j'ai testé une nouvelle adresse. J'ai goûté un risotto aux gambas délicieux. Le riz était crémeux, les gambas fraîches, et les copeaux de parmesan généreux. Ma collègue a choisi le foie de veau à la framboise. Elle m'a fait goûté un morceau. La cuisson est tendre, le coulis de framboise se mariait bien avec la viande. En dessert, nous avons toutes les deux fini notre repas avec un café gourmand. Trois desserts en proposition ; une crème brûlée, une pana cotta et un cannelé encore chaud avec des noix . A part le cannelé qui sort de l'ordinaire, les deux autres desserts sont des classiques des cafés gourmands. Ils étaient très bons et le café également: Cela nous a coûté chacune environ 25 €. Plutôt une bonne adresse. Je pense que j'y reviendrai.

Le Contrescarpe, place de la Contrescarpe, Paris 5ème

Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Gastronomie
commenter cet article
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 14:22

Ingrédients (pour 6 personnes) :

- 3 oeufs
- 250 g de farine
- 180 g de lait
- 1 sachet de levure chimique
- 400 g de courgette environ
- sel et poivre
- 3 ou 4 cuillères à soupe d'assaisonnement pour salade (Persil,oignons, ciboulette, échalottes et ail)
- 1,5 litre d'huile pour friture

Préparation :
Peler les courgettes. Râper les courgettes. Réserver.

Partager la farine en deux. Battre les oeufs en omelette, ajouter une moitié de farine, mélanger. Ajouter la levure chimique. Mélanger de nouveau. Ajouter l'autre moitié de la farine. Mélanger encore. Ajouter peu à peu le lait froid.

Saler, poivrer et ajouter l'assaisonnement pour salade.

Verser la pâte à beignets sur le râpé de courgettes. Faire chauffer le bain de friture. Prendre une cuillère à soupe, pour faire les beignets. Lorsqu'ils sont dorés, les retourner et lorsque les deux faces sonr dorées, les sortir et les mettre sur un papier absorbant.

J'ai découvert cette recette grâce à ma grand-mère. Mais j'ai trouvé cette recette sur le site marmiton.

Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Gastronomie
commenter cet article
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 23:07

J'ai cuisiné pour la première fois un gratin de macaroni, un plat considéré comme simple, voire hyper simple. Il suffit de faire chauffer 300 g macaroni. Dans un bol, j'ai mélangé trois oeufs et 25cl de crème. Après avoir salé et poivré, j'ai versé la mixture sur les pâtes que j'avais placé dans un plat à four préalablement. C'est là qu'arrive le moment le plus important à mes yeux : le fromage râpée ! C'est cela qui va donner le côté gratiné. J'ai vidé le sachet de fromage râpé et j'ai rajouté un peu de parmesan. C'est parti pour 20 minutes à 180 °C. Après cette durée, on passe le four sur grill pour 5 minutes.

Quand le plat est sorti du four, c'était superbement gratiné. J'avoue pendant la préparation, j'ai beaucoup pensé au personnage de Susan Mayer de la série Desperate Housewives, qui était connue pour ne pas être douée en cuisine et ratait même son gratin de macaroni qu'elle ramenait à chaque fois qu'elle était invitée. Cela m'a amusé de penser à cela. En tout cas, ma première tentative était concluante. A nous deux, nous avons presque terminé une quantité pour quatre personnes. Une bonne recette que je conseille à celles qui ont envie de tenter le coup !

Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Gastronomie
commenter cet article
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 16:24

Dernier restaurant avant notre départ de Bruges, 't Dreveken se situe au coeur du quartier touristique, entre le musée Groeninge et le Vismarkt. Le restaurant donne sur un canal. La vue était vraiment agréable. De temps en temps, nous ressentions une brise venu du canal, c'était du pure bonheur. Peut-être que ce cadre typique a ajouté du plaisir au repas que nous avons mangé.

Nous avons choisi un menu à 23 €. Nous avons le choix entre deux entrées et deux plats mais pour le dessert, pas de choix. Et comme nous étions deux, nous avons pu déguster toutes les propositions. En entrée, salade de chèvre chaud pour moi et croquette de crevette pour mon ami. Quand mon assiette est arrivée, j'ai trouvé la présentation jolie. Le chèvre était dans un feuilleté, accompagné d'une salade verte et assaisonné d'un jus de mangue et de miel. Un délice. Mon compagnon avait quant à lui, une croquette de crevette, une spécialité de la région, également accompagnée d'une salade verte. En plat, il a pris des solettes meunières. Dans son assiette, il y avait encore un peu de salade. Devant moi, l'assiette contenait des bouchées à la reine, trois types de viandes dans une sauce aux champignons. C'était un plat très fin. Bien sûr le serveur nous a servi en accompagnement des frites, une fois, présentées dans un cornet. Vraiment, je n'ai pas arrêté de complimenter cette cuisine. C'est simple, oui, mais fin et délicieux. En dessert, nous avons eu droit à une boule de glace avec de la chantilly, peu sucrée et une fraise (très froide). Je pense que c'était une glace stracciatella... Comme à Voske Malpertuus, j'avais commandé une boisson. La veille j'avais dégusté une Kriek et cette fois une bière traditionnelle brugeoise, très douce. Un sans faute pour ce restaurant. Mon compagnon a trouvé cela très simple. Il a raison, mais je me suis régalée, vraiment...

Pour plus d'informations : http://restaurant-huidevettershuis.be/fr

Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Gastronomie
commenter cet article

Présentation

  • : Lili, la Freudreuse
  • Lili, la Freudreuse
  • : De l'écriture, de la réflexion et un soupçon de légèreté pour un plat qui se mange à toute heure de la journée
  • Contact

Recherche

Catégories