Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 12:43

Le film est culte avec deux grands acteurs, des moments de chants et de danse inoubliables. Je dis ca et pourtant, je ne suis pas une fan. Je ne connais pas les chansons par cœur.

 

A l’occasion de cette comédie musicale, on découvre de nouvelles voix, de nouvelles têtes et de nouveaux corps. On essaie d’éviter de perdre son temps en comparaison avec la version originale pour apprécier une version française, riche de nouveaux talents. Les deux comédiens principaux comme tous les autres seconds rôles sont justes. Si on devait chipoter, on demanderait à Djamel Mehnane, celui qui joue Danny de jouer de facon plus subtile l’amour caché pour Sandy. Il n’est pas très caché, ni très amoureux… Mais il chante et danse très bien. Le duo Djamel Mehnane et Céciala Cara fonctionne de façon très juste.

 

 Une mention spéciale pour l’acteur qui joue Kenickie ! Un corps de danseur musclé et surtout UNE voix incroyable.

Repost 0
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 11:03
Je commence mes chroniques gastronomiques par un véritable coup de coeur :

       La crêperie Suzette, 24 rue des francs bourgeois, 75004 Paris

La salle est petite. Pas de grandes tablées. Ne cherchez pas à venir avec toute votre bande de potes. Par contre à quatre ou encore mieux en tête à tête, cet endroit est un régal à tous les points de vue. Restons focalisé sur la pièce : une décoration faite d'objets très diverses comme une cariole ou un vélo datant du début du vingtième siècle et R2D2 qui nous accueille au dessus de la porte d'entrée.

Intéressons-nous maintenant au plus important : le contenu des assiettes. Des crêpes délicieuses. Le cuisinier aime utiliser des sauces tomates ou des sauces à base de basilic. Quand on mélange ce type de sauces avec une bonne pâte à crêptes et du fromage de chèvre, chaque fourchette qui entre la bouche fait chavirer le palais de plaisir. C'est fondant dans la bouche et un régal pour les papilles.

Le service est agréable et sympathique. C'est une adresse à noter et à faire diffuser.
Repost 0
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 16:22
AAAAAAAAAAhhhhhhhhhh

Enfin un bon western. C'est considéré comme un grand film. J'en ai entendu beaucoup parlé avant d'avoir l'occasion de pouvoir le visionner. Suspens, personnages bien trempées et ambiance sherif vs bad guy sont au rendez-vous.

C'est l'histoire d'un sherif qui se marie et a prévu de quitter son jog et sa ville. Mais ce jour, il apprend qu'un ancien prisonnier a été libéré et arrive avec le train de midi. Tout le film se déroule en temps réel. On passe l'heure avec le sherif à voir les minutes passer, l'angoisse monter, les habitants du village se positionner avec ou contre le sherif. Est-ce un duel entre le shérif et le prisonnier? Ou est-ce qu'ils doivent défendre leur ville? Doivent-ils le soutenir car il a fait du bon boulot pendant 5 ans?

C'est intéressant de voir la gestion de l'effet de foule et d'un autre côté la gestion de la peur. On peut s'imaginer tour à tour villageois, sherif, gangster.

Mention spéciale pour la réalisation et cadrage. Il y a des plans superbes sur des visages tout autant que sur le village ou sur une horloge. Tout ca amené avec brio.

Grand film récompensé par plusieurs oscars... Tout est dit !
Repost 0
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 18:50
Des nouveautés sont à venir sur ce blog. Une section culinaire va ouvrir ses portes avec des recettes, des critiques de livres sur la cuisine ainsi que des critiques de restaurants testés et approuvés...

Vous pouvez commencer à vous lécher les babines, les choses sérieuses vont arriver en 2009.
Repost 0
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 18:47

Difficile de résumer ce film.

A sa sortie, les articles et les journalistes parlaient essentiellement d’un passage du film : les deux personnages principaux créent des films suédés (des remakes de films connus à leur sauce).

Pourtant c’est l’histoire de deux potes dont l’un bosse dans un vidéo club menacé de fermeture. Le quartier doit subir des rénovations et le bâtiment va être rasé. Le personnage principal du film est le vidéo club où tout se déroule. Les événements, les rebondissements, les catastrophes… Les journaleux n’ont décrit que la particularité du réalisateur Gondry et son message : tout le monde peut faire du cinéma.

Mais peu de lignes écrites sur la poésie, sur les personnages. C’est un film très agréable, plein de douceur et de magie. On rit, on sympathise, on vit l’aventure avec ce quartier. Les acteurs sont assez justes. Aucune caricature. Pas de musique de fond incessante. Juste un soupçon de magie… Juste ce qu’il faut pour s’échapper du quotidien. C’est un divertissement rafraichissant. Je dirais même plus un régal ! Un moment d’évasion, de détente…

Repost 0
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 17:13

Je le vis de loin, à pas lent, il arriva près de moi,

Comme il arriva dans mon cœur et dans ma vie.

 

Mon homme, mon amour, mon amant

 

Assis sur ce banc, dans un parc, il m’écoutait parler,

Il me regardait, m’observait.

 

Mon homme, mon amour, mon amant

 

Simplement, sans trop de gêne, je lui ai demandé

« Est-ce que je te plais ? »

Avec une moue et sans grande conviction,

Il répondit « moui » en haussant les épaules

 

Mon homme, mon amour, mon amant

 

Mes lèvres embrassèrent sa belle bouche

Malgré l’envie, je n’osai pas une nouvelle touche.

Pour finir notre premier rendez-vous,

Je lui fis découvrir mes talents culinaires

 

Mon homme, mon amour, mon amant

 

Il devint ma plus belle histoire d’amour

Où se mêlent tendresses et dégustations.

Repost 0
17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 12:52
Repost 0
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 21:11
-Tu as entendu le réveil?
-Non, et toi?
-Non, mais il est quelle heure?
-Attends je regarde... Oulà, déjà !!!

Il se lève d'un coup. Retire son pyjama et enfile les premiers vêtements qui lui tombent sous la main. Il embrasse sa compagne. Attrape son sac et quitte l'appart en claquant la porte.

-oh, j'ai faim...

Il descend les marches menant vers le métro. Apercevant le temps d'attente, il remarque l'heure tardive et calcule à quel moment il arrivera au boulot. Mais c'est sans compter les arrêts intempestifs des wagons en pleine voie. Sa jambe s'agite et s'agace.

A la sortie, il grandit ses enjambées, accélère le pas. Le même trajet chaque jour de la semaine. Des maisons, des commerces et des minutes qui défilent. Il sonne pour qu'on lui ouvre la porte, se dirige vers son poste.

Mais ce matin, un frisson lui glaça le dos. Des regards, des yeux, des visages qui le dévisagent... Que dire? à part des excuses déjà entendues. Il sourit. Un grand et large sourire. Pour dire qu'il avait compris qu'il était en retard, qu'il était désolé et qu'ils pouvaient tous se remettre à bosser. Ca sert à rien de continuer à le regarder. Il tire sa chaise, retire son manteau pour l'installer sur le dos de son siège avant de s'installer. Il se penche pour aller son ordinateur et prend de respirer quelques secondes. C'est parti, la journée peut commencer.
Repost 0
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 12:32
Entre mon besoin de plombier et mon envie de nintendo DS, Mario est partout ! Je fais comme Luigi, j'appelle Mariooooo. Mon ballon d'eau chaude fuit. Et mon erreur est d'avoir attendu avant de le signaler à mes propriétaires.  Trop d'attente qui nuit et qui aggrave la fuite. J'ai finalement contacté des plombiers m'indiquant l'étendu des travaux. Et d'autres qui ont commencé des travaux sans être payés! et me laissant les tuyaux pendant, avec un risque d'inondation si j'utilise l'eau.
Mon appartement est donc devenu inhabitable. Je squatte ... Je remercie l'amour de ma vie qui s'occupe bien de moi. heureusement qu'il est là :) Ma mère est de facon surprenante un soutien et non une source d'engueulade (comme j'avais l'habitude). Ca fait du bien !

Autre bon point : je suis en recherche d'un autre appartement. Une colocation avec une amie. Mais là encore c'est un peu la croix et la bannière pour trouver qlq chose. Du coup, je me demande POURQUOI oui Pourquoi je vis à Paris??? C'est cher, c'est pollué, c'est froid... Il reste deux raisons de rester : mon amour et mon boulot. Sans eux, j'aurai fui...
Repost 0
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 19:17

Repost 0

Présentation

  • : Lili, la Freudreuse
  • Lili, la Freudreuse
  • : De l'écriture, de la réflexion et un soupçon de légèreté pour un plat qui se mange à toute heure de la journée
  • Contact

Recherche

Catégories