Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 19:24

Je regarde beaucoup (peut-être trop) de séries américaines. Et régulièrement lorsque des jeunes femmes, personnages de série, préparent leur mariage, on apprend que, petites filles, elles ont imaginé leur mariage parfait. Lors du mariage de Emily et Ross à Londres dans la série Friends, Monica explique à son frère qu'il doit comprendre le stress et les exigences de sa fiancée parce qu'elle attend ce jour depuis toute petite. Elle illustre ses propos en racontant que, petite fille, Monica mettait sur sa tête une taie d'oreiller pour s'imaginer en mariée. Je pourrais multiplier les exemples de personnages féminins de série américaine qui parlent d'un rêve de petite fille.

Est-ce que cela ne concerne que les filles américaines ou anglaises? Honnêtement, j'ai aujourd'hui 33 ans et je n'avais jamais imaginé, ni pensé comment serait mon mariage. Quand je dis "jamais", je n'exagère même pas. Je n'ai commencé à y penser qu'après avoir assisté au mariage de ma cousine l'année dernière. Parmi mes amies, les couples sont pacsés et non mariés. A l'école primaire, je jouais à l'Agence Tous Risques dans la cour de récré. Au collège, je rêvais d'avoir un amoureux et plein d'amants. Je voulais des expériences mais tout restait virtuel. Puis à l'âge de 16 ans, mes parents ont divorcé. Pour le coup, l'institution du mariage en a pris un coup, face à la douleur de ma mère. Je ne vois quand j'aurais pu rêver du mariage parfait.

J'ai un chéri depuis 8 ans et j'avoue que maintenant cela m'arrive d'y penser. Comme cette hypothèse était si lointaine et improbable, je pouvais rêver de choses impossibles : un corps plus maigre et mieux foutu pour ressembler à une princesse dans ma robe de mariée, de la musique avec des stars (Bruno Mars ou Stevie Wonder), des lieux improbables avec des repas surprenants (pique-nique en plein-air ou à l'inverse un château avec des serveurs et de la haute gastronomie)... Mais finalement ce qui me parait le plus impossible, c'est d'avoir des réactions d'émotion de mon fiancée ou de ma mère en me voyant en robe de mariée. Et dans les séries américaines, la mère de la mariée apparaît toujours très émue de voir sa fille en robe de mariée. Et si après avoir préparé mon mariage, je ne pouvais pas vivre ces toutes petites minutes d'émotion avec elle, j'en serais déchirée. Cela me fait tellement peur que j'en viens à penser qu'un mariage en tête avec mon chéri sans personne serait moins risqué.

Salon du mariage 30 et 31 janvier 2016 à la Porte de Versailles - Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Lili, la Freudreuse
  • Lili, la Freudreuse
  • : De l'écriture, de la réflexion et un soupçon de légèreté pour un plat qui se mange à toute heure de la journée
  • Contact

Recherche

Catégories