Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 13:28

Le Livre de Marie Ndaye a reçu le prix Goncourt en 2009.

 

Résumé du film selon le site Evene :

Trois récits, trois femmes qui disent non. Elles s'appellent Norah, Fanta, Khjady Demba. Norah, la quarantaine, arrive chez son père en Afrique. Le tyran égocentrique de jadis est devenu mutique, boulimique, et passe ses nuits perché dans le flamboyant de la cour. Fanta enseigne la français à Dakar, mais elle a été obligée de suivre  en France son compagnon Rudy. Rudy s'avère incapable d'offrir à Fanta la vie riche et joyeuse qu'elle mérite. Khady Demba est une jeune veuve africaine. Sans argent, elle tente de rejoindre une lointaine cousine, Fanta, qui vit en France. Chacune se bat pour préserver sa dignité contre les humiliations que la vie lui inflige avec une obstination méthodique et incompréhensible.

 

Le style est surprenant. Un mélange de longues phrases interminables, de vocabulaire riche et d'expression simple. Ce n'est pas une littérature que l'on peut étiquetter. Ce livre ne fait pas partie d'un style, mais a son style. Alors, on adhère ou pas. J'avoue avoir eu un peu de mal à adhérer. Les histoires n'ont pas de rapport entre elles. Les personnages ne m'ont pas semblé attachants. On sent de la violence. Une violence banalisée et simplifiée. Une violence familiale. Mais insensée à mes yeux. Certains personnages m'ont plus touchés que d'autres. Rudy et ses questions sur l'avenir. Norah et son nouveau regard sur sa jeunesse. Mais l'histoire de Khady m'a ennuyé.

Je n'ai pas compris l'intérêt de ce roman. Je l'ai fini, par curiosité. Je peux comprendre que le prix Goncourt ait été donné à ce roman par la qualité de l'écriture. La forme est intéressante, mais certains passages du roman étaient ennuyeux et d'autres très intéressants. 

Partager cet article

Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lili, la Freudreuse
  • Lili, la Freudreuse
  • : De l'écriture, de la réflexion et un soupçon de légèreté pour un plat qui se mange à toute heure de la journée
  • Contact

Recherche

Catégories