Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 21:43

Ah... Le goulash... Le plat hongrois par excellence... Disons plutôt que c'est le seul plat vu comme hongrois en France. C'est un plat qui fonctionne comme un boeuf bourguignon. On laisse mijoter la viande dans son jus longtemps. J'ai trouvé tellement recettes, que je ne savais plus où donner de la tête. La première question à se poser : où trouver de la bonne viande. Je n'avais beaucoup d'indications. Alors je suis allée dans un magasin où j'avais apprécié les paupiettes. Le boucher a coupé grossièrement les morceaux.

 

On prépare les ingrédients. Ail, oignons, 1 poivron épluché, paprika, vin blanc, bouillon de volaille et farine. Dans une cocotte en fonte, on commence par faire revenir les morceaux de viande. Je les ai un peu recoupés. Mais a posteriori, je me suis dit que si j'avais mieux coupé et trié ma viande, le plat aurait été meilleur. Dès que la viande est un peu colorée, on ajoute trois oignons coupés en lamelles. Les oignons ne sont pas mes amis, font mal aux yeux, ces cons ! On laisse encore cuire quelques minutes, puis on verse le reste. 1 poivron coupé en lamelle, 3 cuil à soupe de paprika doux et 1 cuil à soupe de paprika fort. J'avais pas de fort, j'ai ajouté une cuillière à soupe de doux. Le plat aurait mérité d'être un peu relevé. Dommage que je n'ai pas eu du paprika fort. Ensuite, 80 g de farine, on mélange, 20 cl de vin blanc, 2 L de bouillon et l'ail et on laisse mijoter 3 h. J'ai pas mis tant de bouillon. J'ai limité à 1,5L et cela faisait encore trop à mon avis, un litre aurait pu suffir.

 

J'ai laissé cuire 1h30 le samedi, puis j'ai remis à chauffer le dimanche. Par contre, quand j'ai servi, ce n'était pas hyper chaud. Je ne comprends pas trop pourquoi, vu que je pensais avoir laissé sur la plaque électrique. Les pommes de terre avaient fini de cuire quand on a commencé l'apéro et elles aussi étaient plutôt froides quand on a mangé. Le plat était donc tiède et pas assez relevé. Ceci explique pourquoi mes invités ne se sont pas resservis.

 

Aujourd'hui j'ai invité ma mère pour qu'elle vienne goûter. C'est meilleur chaud et réchauffé une troisième fois. C'est agréable de saucer avec un bout de pain. En tout cas, c'est un plat rentable. On le fait une fois, on laisse mijoter et on le mange en plusieurs dans la semaine. Il reste de la sauce, on pourra la manger avec des pâtes dans la semaine. A refaire ;)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Lili, la Freudreuse
  • Lili, la Freudreuse
  • : De l'écriture, de la réflexion et un soupçon de légèreté pour un plat qui se mange à toute heure de la journée
  • Contact

Recherche

Catégories