Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 16:46

Film avec Jeremy Irons, Demy Moore, Zachary Quinto, Paul Bettany, Simon Baker...

 

Premier film de JC Chandor, Margin Call raconte une journée dans la vie d'une banque d'investissement. Cela commence par le licenciement du chef de la section Gestion des riques, Eric Dale. Alors que l'ascenseur s'apprête à se refermer, Eric Dale confie une clé USB à son second Peter Sullivan et lui conseille d'être prudent. Peter Sullivan sent que cette clé doit détenir des informations dangereuses. A la fin de la journée, alors que les locaux sont vides, il se penche sur ce dossier. En plein milieu de la nuit, il appelle son collègue et son supérieur pour leur confier ses découvertes. Et un branle-bas de combat commence. Chaque chef d'équipe se réfère à son supérieur. D'un autre côté, des recherches débutent pour retrouver Eric Dale, qui est à l'origine de cet événement. 

 

C'est un milieu avec un vocabulaire précis. Le film n'en est pas pour autant difficile d'accès. Il explicite ce qui s'est passé en novembre 2008. Cela n'est pas un documentaire, cela reste quelque peu romancé, mais ce qui est sûr c'est que le film est très réaliste et très clair. Le film a été nommé aux Oscars 2012 dans la catégorie Meilleur scénario original (prix remporté par Woody Allen pour Minuit à Paris). Le scénario est très bien ficelé, très intéressant et permet de visualiser le déroulement d'une période de crise dans un banque d'investissement. Cela rappelle les événements vécus par la banque Lehman Brothers.

 

Sur la forme, je voudrais souligner la qualité de l'image du film. Les plans filmés en voiture et ceux de nuits montrent une qualité de photographe. La photographie est signée Frank G DeMarco. Un nom qui m'est inconnu. En tout cas, il prouve à travers les images proposées dans le film la force de son art.

 

Cela donne un film intelligent, bien interprêté et explicatif. Un film enrichissant à voir !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Lili, la Freudreuse
  • Lili, la Freudreuse
  • : De l'écriture, de la réflexion et un soupçon de légèreté pour un plat qui se mange à toute heure de la journée
  • Contact

Recherche

Catégories