Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 19:50

http://fr.web.img2.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/94/18/92/20349906.jpgTroisième film de Valérie Donzelli, Main dans la main raconte le coup de foudre entre Hélène, directrice de l'école de danse de l'opéra Garnier et Joachim, miroitier amateur de danse.

C'est le premier film que je découvre de cette réalisatrice. Son dernier film "La guerre est déclarée" a été un succès en salle. Il parlait d'un couple face à la tumeur de leur enfant. 

Main dans la main se situe dans le milieu de la danse. C'est un plaisir de voir les salles de répétition de l'opéra Garnier. C'est un lieu magnifique. Le film ne l'est malheureusement pas. L'idée de ce coup de foudre provocant un étrange phénomène n'est pas tenue ni assumée. La fantaisie n'est pas menée jusqu'au bout. A tel point, qu'on finit par ne pas y croire et que le film devient une comédie romantique assez banale. On devine l'évolution de l'histoire.

Le film est une jolie comédie romantique avec quelques qualités et de nombreux défauts. De très bons acteurs, Valérie Lemercier et aussi Jeremie Elkaim sublimé par la caméra de sa compagne. Une idée de départ plutôt originale. Mais ... et là je trouve que la liste est trop longue... le film est criblé de petits défauts. Valérie Donzelli ne joue pas bien. Les seconds rôles sont caricaturaux et pas très attachants. Cela m'a semblé long alors que le film ne dure qu'1h30. Je ne peux pas dire que c'est un mauvais film, mais je me suis ennuyée. J'aurais préféré passer 1h30 avec mon chéri et profiter de mon histoire d'amour plutôt que de voir ce film.

Partager cet article

Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lili, la Freudreuse
  • Lili, la Freudreuse
  • : De l'écriture, de la réflexion et un soupçon de légèreté pour un plat qui se mange à toute heure de la journée
  • Contact

Recherche

Catégories