Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 22:21

Quelles retrouvailles ! Ca faisait plus de deux ans que nous ne nous étions pas vues. Voire même peut-être trois... Quand j'ai envoyé un sms pour proposer qu'on puisse se voir, j'imaginais que le sms resterait sans réponse. Et bien non. Le rendez-vous était pris pour le lundi.

Le choix du restaurant s'est fait le jour du rendez-vous. Comme les autres jours de mes vacances à Paris, la journée a été remplie de marche à pied dans les rues et devant les monuments. Un périple de près de 9 km.

 

Vers le métro Odéon, en direction du théâtre du même nom, se trouvent de nombreux restaurants dont certains proposent des menus japonais. Mais pour cette fois-ci, mon amie avait suivi les conseils de son chéri. Nous irons donc manger dans un café-restaurant. Je suis arrivée deux minutes avant l'heure du rendez-vous, ce qui m'a permis de choisir notre table. Une table à l'intérieur vers une énorme horloge (pas seulement décorative, puisqu'elle avait la bonne idée de donner l'heure - dingue !). Des livres sont présents sur les murs de cet endroit et l'ambiance est adaptée au thème de l'édition. 

 

Les serveurs font penser aux clichés des serveurs des brasseries parisiennes : pantalon noir protégé par un long tablier blanc. Cela donne du cachet. Ils étaient attentifs et souriants. 

 

Nous étions là pas seulement pour boire un verre (je me suis délectée d'un kir), mais pour dîner. J'ai commandé un tranche de foie de veau avec une sauce à la framboise pour deux raisons : la curiosité de la sauce à la framboise et la difficulté de bien cuire une tranche de foie. Mes deux attentes ont été comblées. Mon amie a sélectionné du poisson et a complimenté aussi le plat. Gourmandes, toutes les deux, nous n'allons pas en rester là. J'ai craqué pour une brioche pain perdu avec du caramel. C'était très sucré, mais très bon. Mon amie a fini son repas avec une tartelette citron & framboise. Elle entendait la tartelette appeler son nom avec désespoir. La tartelette n'a eu que ce qu'elle mérite.

 

Quel plaisir ce dîner. J'ai trouvé le prix des plats élevés (souvent autour de 20 € le plat et autour de 8 € le dessert). Depuis que je vis à Avignon, où on trouve des menus autour de 20 euros avec entrée, plat, dessert, je n'ai plus l'habitude de choisir mon repas à la carte. Cela m' a semblé un peu cher, mais j'étais à Paris, dans le 5ème, avec mon amie et rien pour cela, les prix n'avaient plus du tout d'importance.

 

Café restaurant Les éditeurs

ouvert tous les jours de 8h à 2h du matin

4 carrefour de l'Odéon

75006 Pars

01 43 26 67 76

www.lesediteurs.fr

Partager cet article

Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Gastronomie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lili, la Freudreuse
  • Lili, la Freudreuse
  • : De l'écriture, de la réflexion et un soupçon de légèreté pour un plat qui se mange à toute heure de la journée
  • Contact

Recherche

Catégories