Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 22:38

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/85/83/20/20169197.jpgFilm de Carine Tardieu.

 

Comme dans Camille redouble, le film se passe dans les années 1980. Mais la grande différence se situe dans l'âge des personnages. Dans ce film, les jeunes filles ont 8 ans. Elles entrent en CE2. Rachel rencontre Valérie, mais préfèrerait être copine avec les plus jolies filles de la classe. Mais l'amitié grandit entre Rachel et Valérie, leur différence les enrichit et les bouscule. Valérie a un grand frère qui lui apprend des gros mots et une maman très très cool (trop peut-être?). Rachel grandit entre une mère ophtalmo qui la nourrit aux boulettes de viande et un père installateur de cuisines Mobalpa. 

 

Ce film a le mérite d'aborder de façon accessible les réflexions sur la mort ou sur le sexe avec des mots d'enfants. Je ne me suis pas ennuyée, mais j'avoue que je préférais suivre l'histoire de la mère de Rachel (joué de façon très touchante par Agnès Jaoui) que l'évolution de l'amitié des deux petites filles. Même par moments, j'ai trouvé les petites agaçantes (c'est mon côté "j'aime pô les gosses!"). Le langage fleuri de Valérie m'a gêné. Je n'aimerai pas que ma soeur de 10 ans utilise autant de gros mots que cette petite fille. A vouloir caractériser les deux petites filles, cela grossit trop les traits que l'histoire veut souligner.

 

L'histoire est un peu simple : la vision des petites sur la vie des adultes ne m'a pas convaincu. C'est fait en surface, sans aller en profondeur. Pourtant il y a quelques bonnes idées : le couple en danger, les jeux entre enfants ou encore la relation entre Rachel et sa pedopsychiatre. Le jeu de Denis Podalydès, Isabelle Carré et Agnès Jaoui est vraiment de grande qualité. A la fin du film on est ému d'avoir vécu ces changements dans la vie des personnages. Malgré quelques défauts, cela donne un joli film.

Partager cet article

Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lili, la Freudreuse
  • Lili, la Freudreuse
  • : De l'écriture, de la réflexion et un soupçon de légèreté pour un plat qui se mange à toute heure de la journée
  • Contact

Recherche

Catégories