Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 19:18

Palme d'or à Cannes en 2012.

 

Michael Haneke nous propose ce chef d'oeuvre invoquant la fin de vie. Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva incarnent un couple soudé face à la maladie. Leur fille jouée par Isabelle Huppert ne leur rend que des visistes rares et courtes. 

 

Tout le film se déroule dans l'appartement de Georges et Anne. Seule la première scène est en extérieur. Le couple est assis sur des fauteuils rouges comme nous dans la salle. Nous les regardons assister à un concert de piano. Cela donne un effet miroir avec la salle de cinéma. On se dit que ce pourrait être nous à leur place. Et donc à leur place, comment nous comporterions-nous face à la mort ? face à une maladie paralysante ? Leur amour et la maladie les isolent dans leur cocon. Cet appartement les protège, les entoure mais va devenir leur tombeau.

 

Ce film n'est pas larmoyant, ni froid. Ce film tient grâce à la qualité de jeu des deux acteurs principaux. De la filmographie de Michael Haneke, je ne connais que le film "La Pianiste". Un film avec Isabelle Huppert et Benoît Magimel que je n'ai pas aimé. C'est lent mais surtout ennuyeux. Le film a fait scandale à cause de la scène de viol. Mouais... Je suis restée complètement froide à ce film alors que pour "Amour" j'ai été intéressée, touchée et émue de ce duo de personnages. Je pense aussi que les jeux de Trintignant et Riva sont vraiment justes et délicats. Il n'est pas froid mais très réaliste.

Partager cet article

Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lili, la Freudreuse
  • Lili, la Freudreuse
  • : De l'écriture, de la réflexion et un soupçon de légèreté pour un plat qui se mange à toute heure de la journée
  • Contact

Recherche

Catégories