Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 18:03

Joël Pommerat propose une version moderne du conte Cendrillon. Proposé en ce moment au théâtre de la Porte Saint Martin, ce spectacle a été créé en 2011. Joël Pommerat propose une réécriture du conte en axant l'histoire sur le deuil. Le deuil de Sandra qui a perdu sa mère et se retrouve avec une belle-famille assez intolérante. Sandra se retrouve dans la cave sans fenêtre, à faire les tâches les plus ingrates dans la maison. Mais pour elle, c'est acceptable car elle se sent coupable. Coupable de ne pas sans arrêt penser à sa mère. Elle ne veut pas passer plus de 5 min sans penser à elle. Elle a peur qu'au-delà ce délai, elle soit réellement morte. En tout cas, c'est ce qu'elle pense avoir compris des derniers mots de sa mère avant de mourir.

La fée débarque un jour dans sa chambre et essaie de la raisonner. Essaie de lui faire comprendre qu'il est temps de reprendre le cours de sa vie. Le personnage de la fée est très surprenant. Rien de rose et pailleté. Mais une grande dame, habillée plutôt baba cool, fumant des clopes et avec une démarche dégingandée. C'est bien elle qui va tenter de la convaincre à aller aux bals du Prince. La rencontre entre Cendrillon et le Prince va tous les deux les troubler et les pousser à accepter la mort de leur mère.

Ce spectacle oscille entre l'humour et la tristesse. Il est très touchant. La scène est vide. Elle s'habille par des vidéos, donnant l'ambiance et le lieu en quelques images. Une voix off avec un accent nous narre ce conte modernisé. Certains acteurs interprètent plusieurs rôles. Mais les costumes et leur qualité de jeu nous font parfois douter. Seules Sandra et sa belle-mère ne changent pas de rôle. Mais leur personnage est quasiment tout le temps sur scène et leur interprétation est vraiment remarquable.

La mise en scène et la réécriture du conte par Joël Pommerat sont très intéressantes. Apportant un angle nouveau sur ce conte, nous sortons troublées et émues de ce spectacle moderne et profond. Mêlant hyperréalisme et poésie, ce spectacle est accessible à tous, grands et petits.

A partir du 25 mai 2017 à 20h30 précises au Théâtre de la Porte Saint Martin

Partager cet article

Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lili, la Freudreuse
  • Lili, la Freudreuse
  • : De l'écriture, de la réflexion et un soupçon de légèreté pour un plat qui se mange à toute heure de la journée
  • Contact

Recherche

Catégories