Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 21:29

Beaucoup de bruit pour rien est à l'origine une pièce de William Shakespeare. Mais là je vais parler du film proposé par Joss Whedon.

Joss Whedon, créateur de la série Buffy contre les vampires, venait de réaliser Avengers. Il a voulu faire un film sans effets spéciaux et sans gros budget. Souvent il avait l'habitude de réunir une bande d'amis pour lire des textes de Shakespeare et puis un jour, il prit la caméra pour mettre en image son amour pour cet auteur.

L'histoire se déroule à Messine et essentiellement dans le domaine de Don Leonato. De retour de guerre, les chevaliers semblent venir se reposer ici. Don Benedict et Beatrice, nièce de Don Leonato, se retrouvent et s'envoient de nombreuses piques lors de leur conversation. D'un autre côté, Don Claudio demande assez vite en mariage Hero, fille de Don Leonato. Le mariage va être au centre de l'histoire. Et pendant le mariage, Claudio va humilier Hero, l'accusant de tromperie et de ne plus être vierge. Il a été manipulé par Don Juan pour salir la réputation de la famille de Don Leonato. Pour se protéger, Don Leonato écoute les conseils du prêtre et feint la mort de sa fille. Après la révélation de l'honneur de sa fille, il demande à Claudio d'épouser une cousine d'Hero. Lors de la cérémonie, Claudio découvre que la cousine qu'il doit épouser est en fait Hero. En parallèle, une histoire d'amour entre Benedict et Beatrice naît avec humour et se finit par une jolie déclaration d'amour.

Joss Whedon a tourné ce film en noir et blanc dans sa villa avec des comédiens en costume moderne. Le texte a subi que peu de modifications. Mais peut être pas assez modernisé. En effet, les références à l'honneur, à la virginité de la fiancée ou à la guerre sont démodés et désuets. J'avoue avoir mis un moment à entrer dans cette histoire. Le début m'a semblé un peu lent et complexe. Mais le film monte en puissance. On y découvre beaucoup de poésie et un peu d'humour.

Beaucoup de bruit pour rien

Partager cet article

Repost 0
Lili, la Freudreuse - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lili, la Freudreuse
  • Lili, la Freudreuse
  • : De l'écriture, de la réflexion et un soupçon de légèreté pour un plat qui se mange à toute heure de la journée
  • Contact

Recherche

Catégories